Test Spedix S250Q kit FPV racer ARF

18
3120
Kit Spedix S250Q - 160€

Depuis quelques mois, on n’arrête pas de voir arriver de nouveaux kit FPV racer.

Aujourd’hui nous allons tester le Spedix S250Q, un kit complet au format 250 pour moins de 160€ et vous allez voir qu’il a quelques atouts.

Présentation

Le S250Q se présente sous la forme d’un kit complet à monter sois même.

Dans la boite (qui est assez jolie pour une fois) on retrouve le châssis, les moteurs, les ESC, la carte de distribution électrique ainsi que le contrôleur de vol.

Boite spedix S250Q
Boite spedix S250Q
unboxing Spedix S250Q
unboxing Spedix S250Q

Vous aurez d’ailleurs le choix lors de la commande entre un contrôleur KK (celui que nous testons aujourd’hui) et un CC3D (Open Pilot).

Les moteurs sont des Sunnysky X2204S, de très bons moteurs pour une propulsion en 3S et 5″. La réputation de Sunnysky n’étant plus à faire, on ne peut que se réjouir.

Les ESC sont des modèles assez originaux puisqu’ils sont ronds ! En effet ceux ci viennent prendre place sur sous les moteurs et sont totalement intégrés au châssis nous y reviendrons juste après.

Si vous disposez d’une radio Spektrum, le Spedix S250Q est fourni avec un mini récepteur radio compatible DSM2 ce qui devrait vous permettre de voler sans souci.

Plug’n’Play

Pour les débutants,  il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Comment connecter les pièces, quels connecteurs utiliser, comment faire de bonnes soudures, … Bref, on a toujours peur de faire une bêtise et de casser du matériel.

Le Spedix S250Q répond à ce problème en proposant uniquement des pièces prêtes à être connectées.

Les moteurs sont déjà munis de connecteurs banane 2.5mm afin de pouvoir les connecter aux ESC. Les ESC aussi sont équipés de connecteurs banane et se branchent sans souci à la carte de distribution électrique.

IMG_2732

C’est la première fois que je peux monter entièrement une machine sans sortir le fer à souder, c’est un vrai plus !

Design

Il n’y a pas que sur le montage et l’ergonomie que Spedix a fait du bon travail, le design n’a pas été laissé de côté. Finit les câbles apparents accrochés à coups de colsons ou de scotch.

IMG_2712

Les bras sont en fait composés d’une coque en matière plastique. Comme évoqué précédemment, les ESC ronds viennent prendre place sous les moteurs et les connecteurs traversent les bras jusqu’au centre du châssis, c’est très propre.

IMG_2716

Une plaque de carbone vient ensuite faire office de couvercle pour cacher le tout et assurer plus de rigidité au bras.

IMG_2713

IMG_2731J’ai trouvé ce système de bras très intéressant car cela apporte un vrai plus au look de la machine. Mis à part les pieds jaunes fluo, le système à l’air assez solide, il faudra voir à la longue si il supporte bien les crashs.

De plus, les ESC intègrent des leds de couleurs qui sont visibles à travers les pieds du châssis, l’effet est très réussi !

Le châssis prévoit un emplacement pour une caméra FPV à l’avant ainsi qu’un support sur amortisseur pour une caméra HD type Mobius ou Runcam.

Spedix-S250Q

FPV

La partie FPV du Spedix S250Q est correcte mais n’apporte rien de très nouveau.

Le support caméra FPV sur l’avant du châssis ne propose pas directement d’inclinaison pour la caméra, il faudra donc être un peu créatif si on veut modifier son champ de vision 🙂

Le support sur amortisseur pour caméra Mobius/Runcam est quant à lui dans la norme, il fait bien son travail et filtre la majorité des vibrations.

La machine étant compacte, l’installation du matériel FPV est un peu juste. Il faudra disposer d’une caméra et d’un émetteur assez petits car le châssis dispose juste d’assez de place pour caser votre matériel.

Configuration

Je ne connaissais pas les contrôleurs de vols KK, c’était donc pour moi une grande première. Ces contrôleurs existent depuis très longtemps et ont évolué au fil des années. Même si aujourd’hui le hardware de ce contrôleur de vol est un peu « dépassé », la carte fait toujours très bien son boulot et après tout c’est tout ce qu’on lui demande 🙂

L’intérêt de cette carte KK réside dans le fait qu’elle ne nécessite pas de PC pour être configurée. Un petit écran LCD et des boutons permettent de se déplacer dans les menus et de faire la configuration.

La carte est également livrée avec un buzzer ce qui est toujours pratique.

En me promenant quelques minutes dans les menus, j’ai rapidement été capable de configurer la carte, ma radio et de faire décoller la machine.

J’ai été agréablement surpris par le comportement en sortie de la boite. La machine décolle, ne tremble pas et elle semble déjà assez bien configurée pour voler confortablement.

Les moteurs SunnySky sont efficaces et on sent tout de suite que la machine va être assez puissante même en 3S.

Conclusion

Ce Spedix S250Q dispose de nombreux atouts; look sympa, montage entièrement plug’n’play, support caméra sur amortisseurs, …

Il vise la facilité en proposant en plus un contrôleur de vol configurable sans connexion à un ordinateur (KK), cependant pour les pilotes qui sont à l’aise avec l’informatique la CC3D me semble être un choix plus judicieux car elle offrira plus de possibilités.

On aurait tout de même aimé avoir un peu plus de place à l’intérieur du châssis et un support caméra fpv inclinable mais on en demande beaucoup 🙂

Le dernier atout du Spedix S250Q est son prix, puisqu’on peut le trouver pour un peu moins de 160€ chez Banggood. Un très bon rapport qualité prix pour une machine de qualité, idéale pour bien démarrer le FPV.

Kit Spedix S250Q - 160€
Kit ARF Spedix S250Q – 160€

 

 

 

18 COMMENTS

  1. Oui c’est possible par contre duex choses à prendre en compte :
    – Le poids : la GoPro fait environ 70g don ça rajoute tout de même beaucoup à la machine. ça volera sans souci mais la machine sera forcément un peu moins nerveuse.
    -Temps de vol : Idem tu perdra 1 à 2 minutes d’autonomie

    Mais c’est remarques sont valables pour tous les drones 🙂

  2. Bonjour.
    Merci pour ce super test.
    Je debute totalement dans le monde des drones et votre site m’a de suite donne envie de m’y mettre a fond.
    J’ai encore un peu de mal a me reperer dans les differents controleurs de vol disponibles.
    Par exemple, sur un celebre site de vente en ligne chinois, ce modele est proposé a la vente avec option controleur KK2.15 ou CC3D.
    J’ai cru comprendre dans le test que le KK2.15 avait pour avantage de ne pas avoir besoin de PC, mais est-ce que cet avantage est suffisant pour ne pas hesiter ou bien la CC3D offre d’autres avantages ?
    Ou alors vaut-il mieux partir sur une naze32/flip32 ?

    Peut-on trouver quelque part un comparatif des differents controleurs avec chacun leur avantages/inconvenients ?

    Merci

  3. A mon avis la CC3D sera parfaite sur cette machine. Ca vol très bien, tu as pas mal de possibilités et le logiciel est prévu pour être simple.
    La première configuration se fait en pas à pas donc c’est très didactique.
    Pour débuter comme pour évoluer je pense que la CC3D est vraiment adaptée.

    • Merci beaucoup. Ca te derangerait de me detailler un peu plus le « tu as pas mal de possibilités » ?
      Pour un debutant comme moi, j’ai du mal a visualiser ce que ca veut dire concretement

      • Déjà au niveau du comportement de la machine, OpenPilot (CC3D) intègre une interface avec des curseurs pour régler le pilotage (plus ou moins agresssif, …).
        Tu as aussi différents modes de vol qui te permettront d’adapter le comportement de la machine en fonction de tes besoins / ton niveau de pilotage.

        La KK intègre aussi ce genre de réglage mais moins poussé et surtout moins évident à régler.

        En terme de possibilité la Flip32 va encore plus loins : Baromètre et donc altitude auto (ça marche plus ou moins bien), mesure du voltage de la batterie, buzzer, …
        Tu as quelques possibilitées en plus de la CC3D mais la Flip32 est un peu plus technique à configurer. Cependant rien d’impossible :p

        En résumé :
        – KK : config sans PC mais paramétrage plus limité et technologie plus ancienne.
        – CC3D : configuration simple, pas mal de possibilités,.
        – Flip32 : configuration plus compliquée mais encore plus de possibilitées.

        Il reste aussi une alternative si tu veux du vol assisté (GPS, baromètre, plans de vol, …) c’est l’APM. Par contre du du pilotage pur sur une mini racer c’est pas le plus adapté.

    • Merci beaucoup pour le temps que tu passes a repondre et la qualité de tes infos. Comme je debute completement je pense que je vais commencer plutot simple pour me faire la main(CC3D)… ensuite on verra ou ca va me mener 🙂

      Derniere chose: concernant les telecommandes, peux-tu me conseiller un guide d’achat ? Je ne connais pas les modeles.

      Merci beaucoup

  4. Par le suite tu pourra en plus l’améliorer avec des modules radio FrSky (émetteur DJT, Récepteur D4R2) et ainsi aller plus loin et surtout activer le CPPM (1 seul câble entre le récepteur radio et le contrôleur de vol).
    Sinon si tu as plus de budget la FrSky Taranis 🙂
    (c’est une 9x améliorée avec des modules FrSKy de base)

  5. Salut.
    J’ai decidé de me lancer, et j’ai un peu de mal a recouper toutes les infos des differents dossiers.
    En fait je souhaiterais commander toutes les pieces pour avoir vraiment un drone fpv complet avec radio, batterie, lunettes, etc.

    Je vais donc choisir ce kit S250Q avec le controleur CC3D, la radio Turnigy D9x, les elements decrits dans ton dossier sur les lunettes FPV a -40 euros, mais c’est apres que ca se complique ! Je m’embrouille entre les emetteurs radios, transmetteurs videos, differentes batteries, chargeurs, batterie pour moniteur, etc.
    Si ca ne te derange pas, pourrais tu s’il te plait (re)faire une liste des differents elements a commander afin d’avoir vraiment la totalité des elements pour le drone ?

    Merci beaucoup

  6. Bonjour,
    Merci pour votre article très complet. Je souhaite depuis longtemps m’acheter un drone, mais je n’ai qu’un petit budget. Je dois avouer que le prix est attractif comparé aux autres drones (dji phantom par exemple). Ce drone peut-il servir aux vols stationnaires comme les drones « standards » ou est-il fait seulement pour la course.
    Merci d’avance

    • Bonjour,

      Les contrôleurs de vols livrés avec ce kit (CC3D ou KK) n’offrent pas de fonctionnalité GPS en l’état. Donc pas de vol stationaire ou de retour à la maison.
      Il est toutefois envisageable de l’équiper d’un contrôleur avec GPS mais ça demandera un peu plus d’investissement.

  7. Bonjour,
    je suis nouveau dans ce domaine, votre web ma beaucoup motivé 🙂
    je vien de commender sur banggood un Spedix ARF S250AH avec contrôleurs cc3d (c’est mon premier drone) avec un transmetteur Walkera DEVO 7 2.4GHz 7-channel et une batterie Lion Power 11.1V 1500mAh 40C
    j’aimerais avoir ton avis car je suis pas certain sur le choix de batterie et de transmetteur que j’ai fais. aussi éventuelle j’aimerais mettre une camera et un contrôleur gps. ques que tu me conseil?

    merci

  8. Bonjour,
    j’ai enfin recu mon spedix s250. Tout fonctionne tres bien et je peux maintenant passer du temps a m’entrainer avec mon nouveau joujou, et au regard de mes premiers essais, c’est pas gagné !
    J’ai 2 questions:
    1- je n’arrive pas a configurer le canal auxiliaire 3 voies de ma FlySky TH9X
    2- Ou puis-je trouver un exemple de parametrages a faire sur OpenPilot GCS afin d’avoir des reglages permettant de bien debuter ?
    Merci

  9. Bonjour,
    Je suis intéressé par ce drone et je viens de la trouver à 90€ sur hobbyking !!! Déja que chez bangood il était pas chère (140€) mais là c’est donné !!!

    http://www.hobbyking.com/hobbyking/store/__82570__Spedix_S250Q_Carbon_Fiber_CC3D_Motor_PDB_ESC_Propellers_ARF_.html

    J’hésite avec le eachine falcon 250 qui est RTF avec caméra fpv pour 200€

    Actuellement j’ai une devo 7s mais j’aime pas du tout ces réglages. Est ce que je peux acheter une DX6i pour aller avec ce spedix ?

    Merci

  10. Bonjour ,
    C etait pour savoir si le drone est compatible avec un turnigny 5x. Votre article et tres complet et me donne de precieuse informations.

    Merci

LEAVE A REPLY