Test Eachine Racer 250 : prêt à voler pour moins de 150€...

Test Eachine Racer 250 : prêt à voler pour moins de 150€ (ou presque)

294
12941

S’il y a bien une machine qui à suscité votre curiosité, c’est le Eachine racer 250. Depuis son annonce vous avez été nombreux à me réclamer le test.

Il faut dire qu’un mini racer monté et tout équipé (FPV, batterie, chargeur) pour environ 140€, ça laisse un peu sans voix.

Mais alors que vaut cette machine, est-ce une bonne affaire où un piège ?

Présentation

Le Eachine racer 250 est un quadricoptère orienté course FPV au format 250. Son châssis est directement emprunté au eTurbine.

IMG_1108

 

La boite est propre et le matériel est bien protégé.

IMG_1109

Il est équipé de moteurs 2300kv, d’hélices de 5″ et d’une batterie 3S de 1500mah.

IMG_1115

Son contrôleur de vol n’est autre que la CC3D, une carte très populaire et relativement facile à configurer.

IMG_1111

Il est équipé d’une caméra FPV, d’un émetteur 5.8Ghz 32 canaux 600mw et d’un OSD.

 

La machine est également équipée de phares à l’avant et d’une barre de led très puissante à l’arrière qui sera, à coup sûr, du plus bel effet dans les lunettes des concurrents que vous dépasserez 😀

IMG_1122

IMG_1123

Un interrupteur situé près du contrôleur de vol permet d’allumer ou d’éteindre ces lumières facilement.

Configuration

Première chose à signaler, aucune instruction n’est fournie avec le Eachine Racer 250. Ce n’est pas un problème pour les habitués mais c’est toujours rassurant d’avoir un manuel avec quelques consignes de base lorsque l’on débute.

Pour ce test, j’ai équipé le Eachine Racer 250 du récepteur radio standard de ma 9x. De nombreux débutants utilisent cette radio et il est important de pouvoir placer correctement son récepteur. Ici j’ai pû le fixer proprement sur le dessus de la machine et j’ai comme toujours fait un support d’antenne à l’aide d’un collier de serrage.

Pour configurer la radio, il suffit d’installer le logiciel OpenPilot, attention à prendre une version compatible avec la CC3D car elles ne le sont pas toutes.

Au lancement vous pouvez mettre à jour votre carte avec la dernière version de OpenPilot. J’ai pour ma part voulu tester dans la configuration d’origine afin d’évaluer l’expérience en sortie d’usine. J’ai donc installé la même version de OpenPilot que celle présente dans la carte et j’ai simplement suivi l’assistant de configuration radio en laissant tous les paramètres par défaut, nous verrons plus bas ce que ça donne.

Niveau batterie, le chargeur livré n’est pas des plus rapides. Il lui a fallu presque 1H30 pour une charge complète de la Lipo. Autant le dire tout de suite, vous avez intérêt à acheter quelques batteries et éventuellement un deuxième chargeur pas trop cher (comme le Imax B6) sinon vous n’allez pas voler beaucoup.

Partie FPV

Pour la partie FPV nous avons droit à une caméra annoncée à 1000TVL ? C’est la première fois que je vois une caméra annoncée avec une résolution si haute et je ne vois pas trop comment je pourrai vérifier cette caractéristique. Ce que je peux vous dire par contre c’est que l’image est belle, pas de problème particulier à signaler, c’est aussi bien que mes autres caméras FPV.

IMG_1114

En dévissant les 4 vis situées à l’avant il est possible d’incliner légèrement la caméra. C’est pratique mais très limité car l’angle max d’inclinaison ne dépasse pas les 10°. Cependant, la caméra ayant un angle de vision assez large, ce n’est pas vraiment un problème.

C’est sur les changements de luminosité que la qualité d’une caméra FPV se dévoile. Sur ce point, la caméra du Eachine racer 250 est dans la norme. Elle n’est pas la meilleure, mais elle offre une prestation correcte.

L’émetteur vidéo 5.8Ghz 600mw (attention la limite légale en France est de 25mw) est compatible 32 canaux mais pas raceband (nouvelles fréquences radios qui permettent de voler à 8 en simultané). Il est livré avec une antenne de type cloverleaf.

Un bouton situé sur le dessus de la machine permet de changer facilement le canal de l’émetteur vidéo, c’est très pratique.

L’OSD quant à lui vous affiche le voltage actuel de la batterie, le temps écoulé depuis la mise sous tension de la machine ainsi que le canal vidéo actuellement utilisé.

Eachine va à l’essentiel mais tape dans le mile. Même s’il est difficile de lire ces infos en permanence dans le feu de l’action, il est très facile de jeter un coup d’oeil dans un coin de l’écran pour vérifier l’état de la batterie ou le temps de vol.

Celà vous évitera de trop décharger votre batterie et lui assurera une plus longue vie.

Premiers vols

Avec la configuration d’usine, la machine vole c’est déjà un bon point 😉

On a assez peu de vibrations et le comportement est acceptable. Un débutant pourra faire ses premiers vols mais c’est loin d’être parfait. Dès que j’ai commencé à prendre un peu de vitesse dans les virages j’ai tout de suite senti qu’il allait falloir régler un peu tout ça.

Ce n’est pas un problème insurmontable et le réglage fait partie du sport, mais on aurait tout de même apprécié une machine un peu mieux réglée de base (comme le walkera runner 250 par exemple) ou des réglages conseillés par le constructeur. Là j’ai le sentiment que les réglages d’usine sont ceux de la CC3D par défaut…

Après quelques réglages de PID ça vole beaucoup mieux, il y avait beaucoup de vent lorsque j’ai tourné la vidéo ce qui explique que ça secoue un peu par moment.

Niveau temps de vol, vous pouvez espérer 6 à 7 minutes de vol à un rythme soutenu ce qui est plutôt pas mal pour ce type de machine.

Conclusion

Pour moins de 150€ (HT comme ça vient de Chine), le Eachine Racer 250 offre un package complet impressionnant.

Le châssis est assez bien pensé et relativement robuste, l’électronique est bien protégée et la liste des fonctionnalités est longue comme le bras.

Même si on aurait aimé une machine mieux réglée en sortie d’usine, le matériel embarqué est correct et offre des prestations tout à fait satisfaisantes pour un pilote qui démarre dans le FPV.

Seul point vraiment négatif, si cette machine s’adresse en priorité aux débutants, pourquoi ne pas proposer un manuel ou des réglages optimaux ?

Alors est-ce une bonne affaire ?

Malgrès ces petits défauts, ce Eachine Racer 250 reste un choix intéressant. Si vous cherchez un drone FPV pas cher, déjà monté, pour débuter facilement dans le FPV racing et que vous êtes prêts à faire un minimum de réglage, la réponse est oui.

Pour ceux qui ont vraiment peur des réglages, le Walkera Runner 250 (testé ici) sera probablement un choix plus adapté.

Le Eachine Racer 250 est disponible chez Banggood pour un peu moins de 140€.

 

2f9810d9-2926-4f0b-ad78-938f743d5858
Eachine Racer 250 – 138€

 

131f17f4-58e5-42aa-97b2-109341443b5d
Eachine Racer 250 avec écran – 202€

 

fb387278-c7f0-439b-906a-52b4f0a43871
Eachine Racer 250 avec écran et radio – 278€

Si vous avez aimé cet article partagez-le et rejoignez nous sur les réseaux sociaux 🙂

294 COMMENTS

  1. Bonjour ,
    j’hésite encore le Walkera runner 250 et le eachine runner 250 , lequel me conseillez vous svp ?!

    merci d’avance

LEAVE A REPLY

X
- Entrez votre position -
- or -