Fabriquer un drone : la propulsion

70
11811

Suite à vos nombreuses demandes et pour compléter mon premier dossier sur comment construire un quadricoptère, je vous propose aujourd’hui de rentrer dans le détail des différentes pièces qui composeront la partie propulsion de votre drone. A noter bien évidemment que ces infos sont valables pour tout type de multicoptère : tricoptère, quadricoptère, hexacoptère, …

Avant tout chose, il faut bien identifier vos besoins :
– Que voulez vous embarquer (Caméra, FPV, nacelle, …) et donc quel poids fera votre machine au total ?

– Quelle sera la taille de votre machine (quelle taille max d’hélice pouvez-vous mettre) ?

 Les moteurs :

moteur-sunnysky
Moteur Sunnysky

Pour choisir correctement un moteur plusieurs paramètres entrent en compte.
Tout d’abord le KV, est l’unité principale à connaitre. Il s’agit du nombre de rotations par minute de votre moteur pour 1 volt. Un moteur 900kv alimenté avec une batterie 3S (11.1v) tournera à environ 10 000 tours par minute (900*11.1).

Pour un multirotor standard, on utilise généralement des moteurs aux alentours de 800-1000kv avec des batteries 3S.

De manière générale, plus un moteur tourne vite moins il a de couple, et inversement. Un moteur avec un KV bas, pourra donc supporter de plus grandes hélices qu’un moteur à KV élevé.

Mais le KV ne fait pas tout. En effet votre moteur va avoir d’autres caractéristiques comme sa puissance max en continu (exprimée en Ampères ou en Watts). Pour un KV identique on trouve des moteurs de tailles différentes et donc de puissances différentes. Lorsque vous choisissez votre moteur vous devez en parallèle choisir à quel voltage vous allez l’alimenter et vérifier quel type d’hélices vous pouvez employer afin de ne pas dépasser les limites.

Autre élément à savoir, tous les moteurs n’ont pas le même rendement. La qualité des roulements, des aimants, du bobinage, ou encore le nombre de pôles magnétiques jouent un rôle essentiel. La taille des hélices et le voltage choisi pour l’alimentation ont aussi leur importance.

Lorsque vous choisissez vos moteurs il est important de choisir des moteurs qui sont fournis avec des données constructeur cohérentes.

Des outils comme eCalc vous permettent de simuler vôtre configuration en fonction des données de vos moteurs (avec une précision plus ou moins bonne…).

Quelques exemples de configurations que j’utilise :

Gros quadricoptère (~2Kg) : Moteurs Sunnysky V2216 800KV (avec des hélices 13″)

Quadricoptère moyen (~1,2Kg) : Moteurs SunnySky X2212 980KV (avec des hélices 10″)

Mini quadricoptère (~500g) : Moteurs DYS BE1806 2300KV (avec des hélices 5″)

Les variateurs / ESC :

esc-afro
ESC Afro 30A

Cette pièce est très importante car elle va conditionner la réactivité du moteur. Pour les multirotors il faut utiliser des ESC particuliers capables de travailler avec un taux de rafraichissement d’environ 450hz. Pour cela vous avez deux possibilités.

– Acheter des ESC certifiés pour multirotor (généralement flashés avec le firmware SimonK) (Maytech, Afro, …)

– Acheter des ESC compatibles et les les flasher vous même avec le firmware SimonK (nécessite d’ouvrir l’ESC et d’acheter un câble particulier si vous ne voulez pas y passer des heures)

Votre ESC doit supporter un ampérage au moins égal à l’ampérage max de votre moteur. Généralement on prend un ESC un peu supérieur afin qu’il ne chauffe pas trop. Si notre moteur consomme 14A max, on prendra un ESC 20A plutôt qu’un 15A afin de garder un peu de marge (la différence de poids étant minime).

BEC ou pas BEC ?

Le BEC est une sortie 5v intégrée à l’ESC permettant d’alimenter d’autres équipements en 5v (généralement radio, contrôleur de vol). Beaucoup d’ESC sont équipés d’un BEC mais certains non (les ESC de type OPTO ne le sont pas par exemple). Afin de gérer l’alimentation de vôtre équipement 5v, vous pouvez choisir des ESC avec des BEC intégrés, où utiliser un BEC dédié (appelé UBEC).

Quelques exemples de configurations que j’utilise :

Gros quadricoptère (~2Kg) : ESC Emax SimonK 25A

Quadricoptère moyen (~1,2Kg) : ESC Emax SimonK 20A

Mini quadricoptère (~500g) : ESC Emax SimonK 12A

La batterie :

batterie-2200mah
Batterie LiPo

Pour un multirotor on utilise un batterie de type LiPo (Lithium Polymère), 3 informations essentielles :

– La capacité expimée en mah (ex: 2200mah)

– Le Voltage exprimé en S (nombre de cellules) : chaque cellule donnant 3.7V (sur une LiPo) (1S = 3.7V; 2S = 7.4V; 3S = 11.1V, 4S = 14.8v, …)

– Taux de décharge, exprimé en C : 1C représente un courant égal à 1 fois la capacité de la batterie. Notre batterie de 2200mah (2,2Ah) en 30C doit être capable de délivrer une intensité max de 2,2*30 = 66A
Vous devez donc choisir une batterie avec :
– une capacité suffisante (mah) pour avoir un temps de vol correct (sans exploser le poids)
– un voltage cohérent avec vos moteurs et vos ESC (par exemple 3S),
– un taux de décharge suffisant pour alimenter vos moteurs (ex : 4 moteurs 15A max = 60A, batterie 2200mah 30C -> 2,2*30 = 66A).
Dans les faits, les moteurs sont rarement au maximum mais on garde tout de même de la marge afin de ne pas trop solliciter la batterie à son maximum.
Celà évite aussi que le voltage de la batterie baisse trop en cas de forte sollicitation et déclenche du coup l’alarme « batterie faible ».
Sans compter que d’autres équipements consomment aussi un peu d’énergie (radio, contrôleur de vol, …).
Beaucoup de machines de taille moyenne sont alimentées en 3S car ce voltage est suffisant dans la plupart des cas et qu’il permet d’alimenter pas mal d’équipements prévus directement pour ce voltage (Nacelle caméra, émetteur vidéo, leds, …).
Si on veut avoir plus d’autonomie, lever plus de poids, on aura tendance à augmenter le voltage de la batterie, diminuer le KV des moteurs.

Quelques exemples de configurations que j’utilise :

Gros quadricoptère (~2Kg) : Batterie LiPo 3S 30C 5200mah

Quadricoptère moyen (~1,2Kg) : Batterie LiPo 3S 30C 2200mah

Mini quadricoptère (~500g) : Batterie LiPo 3S 25C 1300mah

Les hélices :

hélices carbone
hélices carbone
Il existe différents types d’hélices, différentes matières et deux caractéristiques principales qui les définissent :
– La taille : exprimée en pouces c’est la longueur de l’hélice. Plus l’hélice est grande plus elle offre de portance (pour un quadricoptère on oscille généralement être 8″ et 13″).
– Le pas : c’est l’inclinaison de l’hélice (varie généralement entre 4 et 6). Plus le pas est petit, plus l’hélice offre de traction à faible vitesse, mais sa vitesse de rotation maximum est plus limitée qu’une hélice à pas élevé.

Les configurations avec de grandes hélices (et donc une vitesse de rotation moins élevée) offrent un vol plus stable mais moins réactif que celles avec de petites hélices qui seront plus nerveuses.

A noter également que sur un multirotor toutes les hélices ne tournent pas dans le même sens. Vous avec donc des hélices CW (clockwise : sens des aiguilles d’une montre) et CCW (counter clockwise : sens inverse).

Voilà, j’espère que je n’ai rien oublié, n’hésitez pas si vous avez des questions je compléterai (ou corrigerai si j’ai dit des bêtises).

Quelques exemples de configurations que j’utilise :

Gros quadricoptère (~2Kg) : Hélices 13″

Quadricoptère moyen (~1,2Kg) : Hélices 10″

Mini quadricoptère (~500g) : Hélices 5″

70 COMMENTS

  1. bonjour
    Le pack d’hélices contient un horaire et une anti horaire si j’ai bien compris les termes CW et CCW
    Je suis intéressé par la construction d’un « gros » drone
    J’ai bien noté pour les moteurs (changement de sens en fonction du branchement, je suppose)
    Pour le reste, peut on prendre ceux décrit dans l’article « faire son drone pour moins de 200€ »?
    NB ; je suis novice dans la construction de drone (je faisais du naviguant)
    merci

    • Les moteurs du drone racer FPV ne conviendront pas pour un gros drone. Comme expliqué dans le dossier « Fabriquer un drone : la propulsion » en fonction du poids visé il faut choisir les bons moteurs…

  2. Bonjour,

    Je suis chef scout, et j’ai pour projet de réaliser un drone avec ma troupe, lequel aurait pour utilité de transporter une lourde charge: 20 kg (ou litres, plus précisément) !
    Je me renseigne depuis déjà plus d’une semaine, et je pense que pour ce que nous voulons faire, un bi-rotor tels que possèdent les hélicoptères serait le plus adapté.
    Je me demandais si avec vos connaissances, vous pourriez m’éclairer sur le problème de ce topique, à savoir la propulsion: auriez-vous une idée plus ou moins concrète sur la dimension (taille et pas) des hélices, la puissance du moteur (Kv et puissance), et des batteries nécessaires (capacité et voltage) ?
    Et si, au passage, le reste du circuit d’un autre drone ferait l’affaire ?

    Merci beaucoup, Quentin.

    PS: le budget n’est aucunement un problème, que cela ne soit pas un frein dans votre espérée réponse 🙂

    • Bonjour,

      Tout d’abord, je ne pense pas que vous soyez autorisé à faire voler une machine si lourde sans brevet ou autorisation, renseignez vous auprès de la DGAC car une machine de ce gabarit représente un réel danger.

      Une charge de 20Kg me semble vraiment très élevée, les moteurs les plus puissants que je connaisse pour un multirotor poussent maximum 4.5Kg avec des hélices 17″, on est loin du compte … Ou alors il faut mettre beaucoup de moteurs (au moins 8).

      Désolé je ne vais pas pouvoir vous aider beaucoup plus sur ce coup là.

      • Merci beaucoup pour votre réponse !
        C’est vrai que 20 kg est une lourde charge. Merci pour les renseignements, notamment l’autorisation, je n’y avait même pas pensé.
        Je vais du coup réfléchir à un projet moins ambitieux.

  3. Bonjour,

    Merci pour ces informations vraiment utiles. As-tu des conseils à donner concernant le châssis ? Faut-il mieux le fabriquer soi-même ou se tourner vers un modèle alu ou plastique tout prêt ?

  4. C’est à toi de voir 🙂
    Un châssis maison à le gros avantage de pouvoir être exactement adapté à tes besoins. En plus en cas de casse tu peux te refabriquer des pièces sans problème.

    Un châssis acheté dans le comerce sera généralement un peu plus léger (carbone/fibre de verre), mieux fini et un peu plus solide (surtoout pour les petites machines genre quad racer).

  5. Bonjour, Merci pour vos précieuses infos, je souhaite faire du vol en FPV mais je trouve des lunettes Fat Shark trop cherre je compte plus visualiser sur un écran, Comment faire ? Excuser mon noobysme 🙂

  6. Je vais publier un tuto pour te fabriquer un masque FPV (d’ici demain soir normalement), ça peut être une très bonne solution, pas chère (moins de 40€) et surtout de bonne qualité (résolution de 800*600).

    DIY FPV 1
    DIY FPV 2

    Sinon un j’utilise aussi cet écran qui marche très bien :
    http://www.banggood.com/FPV-7inch-TFT-LCD-Monitor-HD-800×480-Screen-for-RC-Model-p-939880.html?p=XC2706231108201307E0
    Avec un pare soleil :
    http://www.banggood.com/FeelWorld-Sun-Shield-For-FPV-Monitor-7inch-8inch-10inch-12_1inch-p-939130.html?p=XC2706231108201307E0

    Après une suffit d’un récepteur 5.8Ghz à brancher dessus et c’est gagné. J’utilise ce modèle basique et pas cher :
    http://www.banggood.com/FPV-5_8G-8CH-200mW-AV-Wireless-Receiver-RC305-p-73203.html?p=XC2706231108201307E0

  7. bonjours
    je suis étudiants en génie mécanique ( première année) et avec mon groupe nous avons eu l’idée de projet la réalisation d’un drone de reconnaissance de feu pour les pompiers ( camera thermique embarqué plus ou moins 500g ) .
    on part sur un hexa j’aurais besoin d’aide pour le choix des moteurs avec le tuto je trouves environ 720Kv pour une batterie de 11.1V ( 5200maHet 30c) et environ 8000Tr/min
    et si je passe sur une batterie 50c comme j’ai 6moteurs ?
    les moteurs que vous présentez pour « gros drone » pourraient ils être les bons ?
    et faut t’il un réducteur entre l’hélices et les moteurs ? ou bien c’est en prise directe ?
    merci à vous votre sites m’aide bien .

  8. Oui tu as raison avec 6 moteurs 50C 5200mah ça devrait être confortable. 25 ou 30C ça risque d’être trop juste.
    Les moteurs sont en prise directe, les SunnySKy 800kv présentés dans le dossier avec des hélices 12″ pourront lever ta machine sans problème.

    J’en utilise 4 pour faire voler une machine de 2Kg au total (avec une nacelle d’environ 300g).

    • Aucun problème, niveau temps de vol ne t’attends pas à des miracles par contre avec une nacelle de 500g tu risque d’être aux alentours de 8min max.
      Si tu veux passer les 10min il te faudrait plutôt du 8000mah.

  9. Bonjour, J’ai fait du modélisme avion ( aile volante, planeur…) il y a quelque année, J’ai arrêter mais les drones me donne envie de commencez un nouveau projet.

    Alors voila je voudrais faire un quadrimoteurs avec Gopro pour le moment, puis si mon budget le permet faire du vol avec lunette.

    Je me suis documenter et maintenant je cherche un bon site fiable, pas cher j’ais pas un maxi budget je suis étudiant, pour trouver ma configuration, pour pouvoir faire mes plans etc … ( J’ai vu pas mal de lien vers http://www.banggood.com/ ? )

    Et si vous avez des conseils je suis preneur aussi pour la config’. Comment choisir sont contrôleur de vol ? ( Si il y a un autre tuto je l’ai pas vue dsl ) Pour un drone avec Gopro vous me conseiller de viser qu’elle pousser pour mes 4 moteurs, et puissance de batterie pour faire un truc qui tient la route ?

    Dernière question, Je déjà une telecommande Zebra FM 4voies je peut m’en servir elle serra compatible vous pensez ? http://hobbyco.no.24nb2.srv.ip.no/action/indexget.php?produktid=3955&id_vis=&map=nettbutikk&submap=print_produkt.php

    Merci pour tout,

    Joris !

  10. Oui j’achête régulièrement chez Banggood, je n’ai personellement jamais eu de problème.

    Pour le choix du contrôleur de vol, tout dépend de ce que vous souhaitez faire (pilotage pur et dur, return to home, altitude et position automatique, plans de vols, …).
    Je vais essayer de faire un petit dossier là dessus ce n’est pas la pmremière fois qu’on me pose la question 😉

    Des moteurs aux alentours de 950kv suffiront à la pluspart des utilisations avec une GoPro (avec ou sans nacelle) mais il faudra tout de même faire attention à ne pas trop charger la machine pour garder une autonomie correcte.

    Pour la batterie 3500 à 4500mah devrait permettre de voler environ 10 minutes (en fonction du poids final du drone).

    POur la radio ça doit être possible mais c’est très limite car vous n’avez que 4 voies donc juste le strict nécessaire pour voler. Vous ne pourrez pas contrôler d’autres fonctionnalités comme le changement de mode de vol ou des fonctions GPS, …

    C’est envisageable de l’utiliser pour faire vos premiers vols mais vous allez très vite être bloqué. 6 voies est un minimum pour une multirotor.

  11. Pour le moment du pilotage pur et dur et peut être des plans de vol aussi. Est ce que la carte flip32 que vous pressentais dans un article est bien ?
    Il serrait le bienvenue, on c’est pas trop par ou commencer etc … c’est vraie.
    Avec des moteur 950Kv je pourrais embarquer cb 1.2kg ?
    D’accord je commencerais avec cette radio alors !

  12. LA flip32 c’est pour du pilotage uniquement.
    Pour des fonctionnalités plus avancées l’Ardupilot (APM) est plus adapé.
    Avec du 950kv environ tu dois pouvoir lever jusque 1.5Kg sans problème après ça dépend des hélices et du voltage (3S ou 4S).

    • D’accord, Est ce qu’il y a des « règles » pour dimensionner un drone ( largeur, longueur, écartement des moteurs, etc..) par rapports a sa config’ ?
      Et aussi c’est quoi la différence au niveau d’un chassie normal et un racer et elles servent a quoi ?
      Merci de l’aide PapyM !

  13. Bonsoir moi c’est NDJEL NICOLAS
    j’espere que je ne suis pas un intru ?
    je suis aussi tres interesser pas ce merveiles je suis a la recherche des connaissances de ce genres et je trouve tres en richissant votre maniere ci simplice conci et facilement comprehensible ma preoccupation si vous le vouvelez bien est d’avoir les schema detaillés de montage des drones le cuicuit de connection de tout appareillage je precise que je suis profane dans la matiere mais bien interessé donc je ne vais pas tout bien dire je compte sur vous pour me permettre d’avoir un epanuissement personnel
    merci a vous !
    nndjel2000@yahoo.fr

  14. Bonjour PapyMaurice

    Bravo pour ce blog très intéressant.
    J’ai une question concernant le pilotage du vol : je suis en train de construire un quadricopter et je voudrais utiliser un Naza M-Lite. Est-ce que ce composant tout seul permet un vol stabilisé (ou à peu près) ou faut-il obligatoirement un GPS ?
    Merci d’avance pour votre réponse !

  15. Salut PapyMaurice !
    Je me demandais, quelle est la différence entre un moteur pour drone et pour avions par exemple ?
    Il me semble que les moteurs pour avions peuvent avoir une poussée plus grande, donc une charge maximale plus élevée, dans ce cas là, il serait peut-être possible d’adapter des moteurs d’avions pour drone afin d’avoir une charge assez conséquente ?

    J’attend ta réponse avec curiosité 🙂

  16. Salut Papy !

    Tout d’abord, merci pour ce merveilleux dossier, c’est une mine d’or.

    Je pensai qu’il serai probablement intéressant de nous montrer un peu plus tes 3 exemples de réalisation, histoire de se faire une meilleure idée du résultat final.

    Je me posais une question, serait-il intéressant d’ajouter un dièdre aux hélices (angle compris entre 5° et 15° entre les ailes d’un aéronef et l’horizontale) pour une meilleure stabilité ? En ce qui concerne les avions, cette pratique est très répandue, sinon incontournable. Qu’en penses tu ?

    Encore merci pour ton aide, celle contenue dans ta future réponse autant que celle apportée par ce tuto !

    Adrien

  17. Bonjour,
    Je voudrais adapter les fonctionnalités d’un drone sur un engin de type robot marin radiocommandé et propulsé (ou tracté) par deux moteurs aériens.

    en deux mots :
    deux flotteurs (stables – 1m de long) reliés par une base support des éléments électroniques, du système de propulsion aérien (qui servira également d’orientation par variation de vitesse sur l’un des moteurs) et du capteur embarqué (poids total 8 kgs + capteur 25kgs)

    Selon vous les principes de fonctionnement d’un drone évoluant dans l’espace 3D Aérien sont ils transposables dans l’espace 2D maritime de surface ?

    J’ai le sentiment béotien que c’est une évidence, mais avant d’engager des achats de composants votre éclairage me paraîtrait fort judicieux eu égard à la qualité des articles que vous publiez.

    Les composants que je pense acheter :
    Moteurs Sunnysky V2216 800KV (avec des hélices 13″) / ESC Emax SimonK 25A
    4 Batteries LiPo 3S 30C 5200mah (pour 1h d’autonomie)
    RC Futaba 14SG
    un GPS
    Carte contrôleur pour pouvoir notamment piloter en automatique une tenue d’axe en s’affranchissant des courants marins et de l’effet vent sur les flotteurs, et un plan de nav waypoint, une fonction return to base automatique…
    acquisition vidéo et pilotage immersif…

    et si tout fonctionne bien…. quelques moteurs de plus et je le ferai voler… mais ce sera une autre histoire !
    Merci d’avance
    Bien cordialement
    Lostanaod

  18. Je crois que j’ai fais une bêtise d’inattention dans ma commande j’ai commandé 4 moteur de type sunnysky 2204s , mes le probleme n’est pas la c’est que enfaite les moteur sont tous cw et non 2 CW et 2 CCW , je ne c’est pas si on peu changer le sens de rotation en inversant des files

  19. En fait le CW et CCW conditionne le sens du pas de vis des axes moteurs afin qu’ils ne se déserrent pas en plein vol.
    Tu pourrais inverser le sens de rotation mais tu vas perdre des hélices 🙂
    Je te conseille d’en prendre deux autres, tu ne devrais pas avoir de mal à revendre les Sunnysky ce sont de très bons moteurs :p

  20. Bonjour,

    Je me pose quelque question, je souhaiterais faire un drone avec comme base un arduino uno et un gyroscope embarqué (qu’il se stabilise tout seul). Environ 500g le tout.

    Sauf que je ne comprends pas un ESC va passer les 8 cables du moteurs à 3 cables mais pour celui ci, pas besoin d’ESC (vu qu’il a déjà 3 cables) ?
    http://www.banggood.com/DYS-BE1806-2300KV-Brushless-Motor-Black-Edition-for-Multicopters-p-946416.html?p=XC2706231108201307E0

    Concernant les hélices le packs contient des horaires et anti-horaire mais on doit utilisé que d’un seul type pour un drone 4 hélices ?

    • Bonjour,

      De quel 8 câbles parlez vous ? Les voies du récepteur radio ?

      L’esc est indispensable puisqu’il va transformer une valeure numérique de gaz (ex : 1500) en impulsions électriques envoyées dans les bobines du moteur afin de le faire tourner à une vitesse correspondant à la valeur numérique reçue.

      -> Concernant les hélices le packs contient des horaires et anti-horaire mais on doit utilisé que d’un seul type pour un drone 4 hélices ?

      Non il y a 2 hélices en sens horraire et deux hélices en sens anti-horraire. Si ce n’était pas la cas il faudrait un rotor de queue comme sur un hélico pour compenser le couple des moteurs.

      • http://www.banggood.com/Emax-Simonk-Series-12A-20A-25A-30A-40A-ESC-For-Quadcopter-QAV-250-p-918126.html?p=XC2706231108201307E0

        On voit que 6 câbles entrent et que 3 sortent. Or le moteur possède déjà 3 cables en sortie, avec une arduino ne peut t’on pas simplement brancher ces 3 cables et modifier la vitesse comme çà ? Enfaite je vois pas l’utilité de l’ESC.

        Pour les hélices, je voulais savoir si dans un drone on utilisait en même temps des horaires et anti-horaires ou si on choisissait l’un des deux types ?

        • Ah bah si tu vois pas l’utilité des ESC c’est que ça sert à rien alors 😉
          Plus sérieusement je t’invite à te documenter sur le principe de fonctionnement d’un moteur brushless, du rôle des différents câbles et tu verra que l’ESC n’est pas optionnel.

          Avec ce schéma ça te parlera déjà peut être un peu mieux :

          • Merci beaucoup, je me suis mieux renseigner et je me rends compte maintenant de l’absurdité de mes dernières questions ^^.
            Pour être sùr, on donne du courant à l’ESC qui selon son réglage va modifier le moteur (en modifiant la phase du signal). Mais ducoup, faut donner à l’ESC la puissance maximal que peut recevoir le moteur et il gère derrière ? Et si on donne du 12 V à un moteur 11.1V il risque de griller ou pas ?

  21. Bonjour Papy,

    Je débute dans le monde du drone et après avoir parcourue des centaines de sites, j’ai décidé de suivre un de vos tutos pour me lancer dans ma première réalisation.
    Voici mon projet: faire un drone complet: je sais c’est ambitieux pour une première fois mais le but et d’apprendre et de donner envie à mes enfants de bricoler , c’est un projet familiale.
    J’ai déjà choisi mon contrôleur de vol, il sera à base d’arduino.
    Pour le reste, je voudrais à terme, avoir une camera embarquée , nacelle stabilisée, lunette FPV, et un temps de vol d’au moins 10 min.

    Ma première question est la suivante: si j’ai bien compris, l’élément de base est le choix de la propulsion, et celle-ci est conditionnée par le poids total de l’engin.
    Est ce qu’un châssis de type FC X580 580MM qui fait à lui seul 500 g est un bon choix? Je pense prendre les éléments cité dans ce tuto avec la config poids lourd ~2kg

    Merci par avance

  22. merci pour ces infos papyMaurice… une question, peut-on augmenter le temps de vol d’un runner 250 ? si oui, avec quelle batterie ( V mAh et C) ? merci d’avance

    • Pas tant que ça en fait. Quand tu pilote en FPV et que tu vas vite ça demande beaucoup de concentration et au final quand ta batterie est vide (généralement au bout de 5-6 minutes) tu es content de faire une petite pause avant d’enchainer la batterie suivante 🙂

      Le secret c’est beaucoup de batteries, pas le temps de vol ^^

  23. oui vu comme ca, c’est pas faux…. parfois très stressant le vol lol
    en fait, je me demandais tout simplement si une batterie plus grosse en capacité permettais de voler plus longtemps… vu des drones avec un temps de vol de 30 min !!
    je ne capte toujours rien aux batteries… l’élect c’est du chinois pour moi 🙁

    • L’ampérage max indiqué par les constructeurs est l’ampérage max en continu. En fonction des hélices que tu met sur le moteur et du voltage (3S ou 4S par exemple) il peut monter plus haut et va commencer à chauffer.
      Tant que tu ne reste pas gaz à fond pendant trop longtemps ça ne posera pas de problème.
      Dans ton cas, il n’y a aucun souci, j’ai d’ailleurs volé plusieurs mois avec des DYS 1806 en 3S 6×4.5 (donc 14A à fond) et je n’ai eu aucun problème.

  24. Je veux réaliser un quadricoptère. Deux moteurs doivent tourner en sens horaire et les deux autres anti horaire. Nous sommes d’accord. Est-ci invertir les fils ou comment faire ? Merci pour la réponse

  25. Une autre question, ce serait aimable de votre part de m’éclairer sur un problème d’alimentation.
    J’ai entre les mains un ESC smonk 3OA et un moteur brushless 920 KV. Je ne possède pas de batterie LI-PO sauf un pack de 3 piles rechargeables de 3,7 volts chacune.. Est-ce cet ensemble peut fonctionner avec ces piles? Merci d’avance.

    • De quel type de pile parle tu ? Les piles rechargeables NiMh sont à 3.2v (pas 3.7v) mais ce n’est pas le voltage le vrai problème mais le taux de décharge.
      Un moteur consomme beaucoup d’énergie en instantané. Généralement tu vide une batterie en moins de 10 min donc ça pompe quelques ampère. Sur un racer mon peut dépasser les 10A par moteur.
      Les piles rechargeables ne sont pas capables de fournir assez de courant en instantané pour alimenter ton moteur, c’est pour ça qu’on utilise des Lipo.

  26. Bien aimable à vous de répondre à ma question lancinante.
    La tension de service de mon récepteur est de 4,5 – 6,5 v/CC. Peut-on lui brancher pour l’accélération un ESC 30A + moteur brushless alimenté par un LIPO 11,1 volts.
    Mon récepteur ne risque-t-il pas de cramer?
    Merci d’avance
    JORDAN

  27. Bonjour,
    Je voulais savoir savoir à quoi correspondais les 3 fils ( coté moteur ) de l’ESC car il y a juste marquer des chiffes. C’est pour le câblage moteur- ESC
    Merci d’avance

  28. Bonjour,

    Je suis nouveau sur le site et j’ai une question concernant les drones. En fait je travaille sur la conception d’un système de refroidissement d’un moteur électrique de type E-Flite 90 Power. J’en ai quelques idées, et à votre avis q’est quoi la solution adéquate pour ce genre de situations .

    Je vous remercie,

  29. Bonjour,
    J’ai un moteur sunnysky x2204s 2300kv (banggood) et des esc EMAX 12A. J’ai réalisé un banc de test afin de vérifier la poussé du moteur et la consommation sur la batterie (helice GF5030). J’ai plutôt confiance en mon banc de test. Hors je constate que j’ai une poussée que de 200gr pour 5A. Les donnée technique du constructeur donne 400gr pour 9A. Mes ESC sont d’origine, pas de flash ni même de modif de programmation.Pouvez vous me dire pourquoi je n’est pas les résultats escompté?

    • Bonjour,

      Dans Drone-Configurator j’ai une poussée de 300g pour 5A.
      Quel banc de test utilisez vous ?

      Les ESC peuvent avoir une légère influence mais je ne pense pas que ça puisse être de cet ordre là surtout lorsque tu n’es pas à pleine puissance.

      A quel voltage as tu fait ton test ?

      • Merci pour la réponse rapide!
        C’est un banc de test en équerre avec d’un coté la balance et de l’autre le moteur.
        J’ai une batterie 3S 35C 1300mAh
        Et je commande le test avec une radio et son récepteur.

        Merci

      • Non je n’avait pas calibré encore les ECS ( je suis débutant..). Merci pour cette piste. Mon drone est actuellement monté et opérationnelle (ESC calibrés). Je ferai un nouvelle essai plus tard. Merci pour ton aide!

LEAVE A REPLY