Devenir un bon pilote : interview de JazzMan251 de la team MRP

0
8256

Vous êtes nombreux à me solliciter pour avoir des conseils pour régler votre machine et piloter comme un pro.

Comme je suis loin d’être un très bon pilote, je me suis dit qu’il serait mieux de glaner des infos auprès des meilleurs 🙂

Nous débutons donc aujourd’hui une série d’interviews qui auront pour but de vous fournir quelques conseils et trucs et astuces afin de vous améliorer !

J’ai donc demandé à quelques pilotes de partager avec nous quelques conseils et on commence aujourd’hui avec JazzMan251 le la team MRP (http://www.multirotorparts.com) le gagnant, entre autre, de la FlyXCup 2015. Enjoy 😀

Bonjour, peux tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Nick Puylaert (aka JaZzMaN251), j’ai 29 ans et je suis professeur de musique.

Quand as tu commencé à piloter des multirotors ? Avais-tu déjà un peu d’expérience ?

J’ai commencé à piloter lorsque j’ai reçu le Blade NanoQX pour mon anniversaire en 2013. Quelques mois plus tard, je volais déjà en FPV avec un châssis Flip FPV de Hoverthings (450mm). Début 2014, les mini quadricoptères ont fait leur entrée sur la scène FPV et j’ai donc basculé sur une machine de taille 250.

A cette époque, presque tout le monde volait avec des moteurs 2300KV en 3S et des hélices 5×3 ou 5×4. Fin 2014, j’ai changé ma configuration et je suis passé sur un Blackout Mini-H avec des moteurs 1960KV en 4S. C’est également à cette période que je suis passé au mode de pilotage manuel plutôt que stabilisé. Ce changement de mode de pilotage m’a ouvert de nouveaux horizons et m’a permis d’améliorer énormément mon niveau de pilotage sur le long terme.

Est-ce que tu t’entraines beaucoup ? 

J’essaye de voler dès que je peux. Pendant les semaines de travail je vole une ou deux fois par semaine. Lorsque je suis en vacances c’est plutôt deux à trois fois par semaine.

J’essaye de voler dans des endroits différents afin de pouvoir adapter rapidement mon style de vol au lieu dans lequel je vole. La plupart du temps, je vole avec d’autres pilotes, on met en place un circuit et on essaye d’aller de plus en plus vite à chaque tour. C’est de cette manière que j’arrive à rentabiliser efficacement mon temps de vol.

A combien de compétitions as tu déjà participé ? Combien en as tu gagné ? 

Cette année j’ai déjà participé à quatre évènements en Belgique :

1er Belgian Aerial Racing Tournament

FPV Race Day MACH (Annulé après les premiers essai pour cause de pluie)

1er FlyXCup Aerial Grand Prix Belgium

1er Dutch Aerial FPV Race

Peux-tu nous en dire plus sur ta machine ?
JaZzMaN251Blackout

Ma config complète :

Blackout Mini-H (http://www.multirotorparts.nl)
Cobra 2204 1960kV motors
18A v1.1 KISS ESC’s
Nano-Tech 4S 1800mah
6×4.5 HQ props
Naze32 Acro running CleanFlight
ImmersionRC VTX
600TVL Sony HAD FPV Cam
Futaba FASST
Gopro Hero 3+ Black

Comme tu le sais nos lecteurs aimeraient en savoir plus sur tes réglages, ton style de pilotage, peux-tu nous expliquer ce que tu as fait sur ta machine pour qu’elle te réponde au doigt et à l’oeil ?

J’ai commencé par un réglage des PID en utilisant des réglages fournis par d’autres pilotes pour ma config. Généralement, ces réglages sont assez bon dès le départ et il n’y a pas besoin de beaucoup y retoucher. Gardez cependant en tête que pour que ces réglages fonctionnent, il faut que vous ayez exactement la même configuration que le pilote qui vous les aura proposé.

La partie la plus cruciale pour bien ressentir le comportement de son quadri est le réglage des « rates » (~mutiplicateurs) et des « expo » (courbe de réaction des sticks). J’ai d’ailleurs remarqué que beaucoup de pilotes ont quelques problèmes avec ces réglages.

Tout d’abord, vous devez décider quel type de vol vous souhaiter faire. Si vous voulez faire du fresstyle, avec beaucoup de flips et de rolls, vous devez monter les rates pour être capable de faire des mouvements très rapides. Celà veut dire monter le RC Rate et les rates roll/pitch/yaw.

Si au contraire vous voulez voler de manière fluide pour la course, vous devrez utiliser des rates plus bas afin que le quadricoptère est un comportement moins nerveux pour suivre le tracé du circuit. J’utilise par exemple un RC rate de 1.2, et des rates de 0.35 pour le roll et pitch et 0.4 pour le yaw.

Lorsque j’essaye de faire un flip, ça prends une éternité, mais ce réglage me convient parfaitement pour être efficace en course.

Bien entendu c’est vraiment une question de goût et d’habitude à certains types de réglages.

As-tu un dernier conseil afin d’aider nos lecteurs à améliorer leur niveau de pilotage ?

Essayez d’exploiter au mieux votre temps de vol. Si vous voulez vraiment pour améliorer pour la course par exemple, mettez en place un circuit avec quelques portes et drapeaux faits maison et faites des tours encore et encore. C’est de toute façons ce que vous devrez faire en compétition. La plupart des évènements actuels sont des courses d’une seule journée. Il faut donc généralement être capable de mémoriser le circuit le temps d’une seule batterie.

Mes premiers tours sont toujours lents et sûrs. J’essaye d’accélérer et d’acquérir de la confiance au fur et à mesure des tours. La course c’est une part de compétence, une part de confiance et une grosse part de chance aussi !

Assurez vous aussi d’avoir une machine qui fonctionne correctement. Je vois de nombreux pilotes qui ont des problèmes avec leurs machines durant des évènements et la plupart de ces problèmes peuvent être évités en faisant quelques vérifications sur la machine avant la course.

Un grand merci à JaZzMaN251 pour ces conseils, je vous conseille vivement de vous abonner à sa chaîne youtube car on y trouve de très jolies vidéos.

YouTube : http://www.youtube.com/jazzman251
Twitter : https://twitter.com/jazzman251fpv

logo_MRP_header

Un grand merci aussi à la team MRP qui sponsorise JaZzMaN251 😉

D’autres interview de pilotes vont suivre.

LEAVE A REPLY