Test JJRC H8C mini quadri avec caméra 720p

4
2842

Présentation générale

Voici le test du petit quadricoptère d’initiation, le JJRC H8C, que l’on trouve pour environ 50 euros au moment d’écrire cet article. C’est mon premier achat d’un quadri « prêt à voler », et il est destiné à un ado de 17 ans comme cadeau de Noël . Pour être sûr de mon coup, j’ai préféré le tester moi-même avant, et ainsi m’assurer de la qualité de l’appareil (si si, je vous assure, ce n’est pas pour mon amusement personnel !! 😉 ) .

Le quadri est livré avec 4 cages d’hélices permettant , en cas de collision, de vous protéger, mais aussi de protéger les curieux admirant vos talents de pilotage, ou vos superbes crashs (gnéhéééé). Ces cages protégeront aussi les hélices mais si jamais on est vraiment trop nul et qu’on se débrouille pour les bousiller, il y en 4 de rechange ! On apprécie !!!
Vous pouvez voler en intérieur, et en extérieur avec un faible vent.
Les LEDs tout autour de la coque centrale donnent un look ovni particulièrement sympa au crépuscule, leur utilité est de différencier l’avant de l’arrière par le jeu des couleurs (car le bignou est symétrique, bah oui, c’est un quadri !! Y en a qui suivent je vois… ), mais aussi de prévenir quand on a plus de jus ! Elles clignotent dès que la batterie arrive en fin de capacité, et qu’il faut donc atterrir, très pratique !

Unboxing !

Box

On apprécie le petit tournevis pour la micro-visserie, qui sera utile pour éventuellement resserrer quelques vis après les nombreuses utilisations du quadri. Les piles ne sont pas incluses dans la radio commande. Prévoir 4 piles AA. Notez qu’il s’agit de la version blanche du quadri, il existe aussi une version noire, à sélectionner dans les options d’achats (de même que le mode 1 ou mode 2).

Camera

La caméra est livrée avec tout ce qu’il faut. D’ailleurs, là, gros bol, car on a eu une carte microSD de 4 Go au lieu de 2 Go annoncé dans la fiche produit ! Et ils vous donnent aussi le petit lecteur USB pour la lire !! Super green!!!
La caméra est alimentée par la batterie du quadri, donc pas besoin d’autres piles (encore heureux…).

screws MountingPropGuard

On apprécie les vis déjà pré-positionnées dans ce qu’il y a à visser dans le quadri. A savoir, les 4 cages d’hélices et les 2 trains d’atterrissages. On a plus qu’à clipser et tourner ! Fastoche. Donc en 5 minutes (bon… 10 minutes pour ceux qui ont 2 mains gauches), on obtient ça:

Portrait

DroneBeffroi

Mes quelques réserves:

Pendant le montage, j’ai remarqué qu’une vis qui referme le coffrage d’un des quatre moteurs avait été incorrectement placée. Au lieu de la faire passer par le dessous du coffrage pour se visser à sa partie supérieure, la vis avait été directement mise dans le passant supérieur, ce qui ne vissait rien du tout. En écartant donc les 2 parties, j’ai pu retirer la vis et la faire passer par son passant inférieur (comme c’est le cas pour les 3 autres moteurs). En images (avant / après correction):

LooseMotorScrewTightMotorScrew

En outre, il existe beaucoup de pièces de rechange disponibles. Je vous conseille, car ça coûte à peine le prix d’un café dans un bar, de prendre les rechanges des pièces les plus sollicitées. A savoir, l’axe moteur et sa roue dentée (à peine plus d’1€) qui fait tourner l’hélice. En effet, une hélice tourne à plusieurs milliers de tours par minute… donc ça s’use avec le temps. Et là, je ne peux pas attendre quelques semaines pour faire un 2e test. J’en ai donc commandé pour le bonhomme qui héritera de ce petit engin. Il sera tranquille comme ça. Certains modèles de petits drones n’en proposent même pas, les rendant bons à jeter en quelques mois (si c’est pas quelques semaines en cas de mauvais crash depuis le toit de la maison, ça m’arrivait avec ces petits hélicos bi-rotor tout légers qui se désaxent au bout de deux crashs). Pour ceux qui auraient peur de tout casser, vous aurez

ici une liste exhaustive des pièces de rechange disponibles.

Alors, ça vole comment ?

Juste testé en intérieur dans le salon, et j’ai réussi à ne pas défoncer la télé !

Plus sérieusement…
La radio-commande (mode 2, gaz à gauche), doit s’appareiller au récepteur dans le quadri à chaque allumage en poussant le manche vers le haut puis vers le bas (tiens, ça rappelle une calibration d’ESC !). On entend alors un bip et on peut alors décoller. Si on ne fait pas ça, le drone fera le mort. C’est une bonne sécurité vu à qui est destiné ce genre d’engin (ado, adulte débutant). En cas d’allumage involontaire de la radio, cette petite manip de sécurité vous assure que le drone ne partira pas au plafond, ou sur vous-même, si votre fils éternue avec le doigt sur la commande.

radio

Avec une phase « pré-décollage » (quand le quadri commence à être mobile), vous pouvez commencer vos compensations de mouvements avant/arrière/gauche/droite (« fine tuning » dans le manuel en anglais) et assurer un décollage plus vertical. A savoir, si vous voyez qu’en décollant ça penche trop à droite, appuyez sur le bouton de la croix associée (celle en dessous des joysticks) pour une compensation vers la gauche, si ça penche trop en avant, appuyez sur la compensation vers l’arrière, etc…. Là, c’est assez intuitif, comme pour les radio-commandes des plus gros quadri. Ces compensations restent bien sûr en mémoire après extinction de la radio-commande. J’ai mis 2 minutes à trouver les bonnes positions pour un décollage vertical.  Comptez 7-8 minutes d’autonomie. Batterie(s) de rechange fortement conseillée(s) si vous ne voulez pas vous sentir frustrés dès que vous avez du  beau temps pour profiter de voler à l’extérieur. Comptez 60 minutes pour la recharger avec le chargeur secteur inclus.

Caméra

La caméra est tout à fait correcte. Elle filme en 720p. Elle s’allume et s’éteint avec le même bouton de la croix. Un fichier différent est créé à chaque fois qu’une nouvelle vidéo est faite. Avec le codec MJPEG, comptez environ 45 Mo pour 1 minute, soit 315 Mo pour un vol utilisant toute l’autonomie de la batterie du quadri. Cela fait plus d’une dizaine de vidéo avant de devoir vider la carte de 4 Go, donc la moitié si vous avez la carte de 2 Go. (on peut bien sûr mettre nos propres cartes microSD si on en a qui trainent).

Il y a un mode photo, mais en 2 MP, il ne faut pas s’attendre à du photo-reportage !!! Mais c’est super pour une initiation à la photo aérienne, voir le toit de sa maison, vérifier l’orientation de ses panneaux solaires, etc… Il suffit d’appuyer sur un autre bouton de la croix pour en prendre une. Disons que cette caméra n’a pas de mode de résolution photo. En photo, on garde la résolution du mode caméra. Donc c’est un peu comme si vous faisiez une vidéo et que vous en extrayez la frame qui vous va (VLC par exemple, raccourci shift + s sous Windows, cmd + alt+ s sous mac; ctrl+ alt + s sous Linux). Pratique pour éviter les flous, et c’est ce que je vous conseille de faire. Car 1 fois sur 2 en mode photo, c’est flou, car ça bouge beaucoup un drone quand même !

Notez que la caméra/photo ne répondra pas à la commande tant que cette dernière n’est pas appareillée (throttle en haut, puis en bas).

Crash test

Au lieu d’un beau discours, voilà un crash test filmé depuis la caméra embarquée. Vous verrez qu’il se prend le plafond (j’ai éternué au mauvais moment !) juste avant la grosse chute… qui est à 2m50 environ en ricochant d’abord sur la table basse, sur le dos, puis par terre sur ses cages d’hélices.

Et après quoi, aucune casse. Il revolait comme avant le crash, voici une video juste après le crash, décollage/atterrissage + légère rotation en lacet (Yaw) entre deux:

Notez que la caméra a un angle de vue serré. En extérieur, les images auront un rendu plus « élargi ». Malheureusement, le temps pluvieux ne me permet pas de tester ça à l’extérieur (Winter is coming…). La caméra peut aussi légèrement pivoter de haut en bas (à régler avant le vol), ce qui permet d’avoir une vidéo de ce qui se passe soit plus en-dessous, soit plus en avant. Pratique selon ce que l’on veut enregistrer pendant le vol.

Enfin, ci-dessous, une 3e vidéo vue de l’extérieur (filmé depuis la GoPro sur ma tête (non, je suis pas né avec…), avec un autre crash + vol juste après (cette fois les hélices se sont prises dans les feuilles de ma plante exotique. Je vous rassure, la plante n’a rien ! Notez à la fin le signalement des Leds, bleu clignotant, indiquant la fin d’autonomie de la batterie.

Conclusion

Le JJRC H8C est très sympa pour apprendre à manier des drones, et contentera toute personne souhaitant se plonger dans cet univers. On peut se familiariser avec les directions de vols : throttle/yaw/pitch/roll (gaz, lacet, tangage, roulis). En cas de plantage, vous retiendrez la leçon avec des dégâts limités par le plastique assez souple de l’engin, et en cas de casse d’hélices, vous en avez 4 de rechange. J’apprécie l’intégration de l’allumage de la caméra sur la radio-commande, là où d’autres vous demanderont d’appuyer sur un bouton de la caméra.

Bref, un chouette cadeau pour Noël. Préférez le mode d’expédition « EMS express » (14 euros de port) si vous le voulez avant Noël, j’ai mis 8 jours à le recevoir, et quand ça passe côté français, c’est pris en charge par Chronopost. Autrement, comptez 3 semaines sur un « Air Parcel Register » (frais de port gratuit), mais vous risquez de rater la date de Noël. Si vous prenez la batterie de rechange, sauf si elle part du même entrepôt, même en stock, il se peut que ce soit un envoi disjoint. Auquel cas prenez plutôt un « Air Parcel Register », car la batterie de rechange est juste un « plus » qui peut tout à fait arriver après Noël. Il y a de quoi faire avec celle d’origine.

Faites attention dans votre navigation si vous cherchez d’autres articles à ne pas prendre la version sans radio commande (dite « BNF », qui est quasiment au même prix), ça évitera des railleries lors de l’ouverture du cadeau: « papa, on le dirige avec les mains ?? C’est trop bien !! C’est un drone magique ».

Notes : Aucune plante, ni aucun lapin crétin n’a été blessé durant ces tests… Et toute ressemblance avec un lapin crétin existant serait purement fortuit… BBBWWAAAAARRRGGHHH !!!!!!!! 🙂

Rappel des liens

Quadricoptère JJRC H8C avec radio commande, mode 1 (gaz à droite) ou mode 2 (gaz à gauche), blanc ou noir. (environ 50€)
Batterie de rechange (5,60€)
Axe moteur et sa roue dentée (1,24€)
Autres pièces de rechange

4 COMMENTS

LEAVE A REPLY