Le Pixhawk est enfin là ! (unboxing)

2
922

Je vous avais déjà précédemment parlé de ce nouveau contrôleur de vol 32bits de chez 3DRobotics. Depuis je l’attendais avec impatience. SI il y a une chose que j’ai apprise c’est que 3DRobotics propose d’excellents produits mais qu’il faut éviter de pré-commander.

Pour la petite histoire ma pré-commande date du mois de septembre et était censée être livrée fin octobre. Après de nombreux reports j’ai enfin reçu mon Pixhawk le 24 janvier !!! Il ne faut pas être pressé …

Ceci dit, je vais vous présenter rapidement le package que j’ai reçu.

Boite et manuel Pixhawk
Boite et manuel Pixhawk

On trouve donc dans le colis une jolie petite boite contenant l’objet de notre désir ainsi qu’un manuel de démarrage rapide (en Anglais).

Ce manuel explique comment connecter et configurer correctement notre nouveau contrôleur de vol.

Une fois la boite ouverte on retrouve bien évidemment le Pixhawk mais aussi toute une foule d’accessoires. Comme vous pouvez le voir ci-dessous.

IMAG1273
Contenu boite Pixhawk

On retrouve donc :

  • Le pixhawk (avec une carte microSD de 4Go déjà installée)
  • Un adaptateur micro SD -> SD
  • Un adaptateur micro SD -> USB
  • Un câble micro USB
  • Un multiplicateur de ports i2c (très pratique)
  • Un module d’alimentation (avec télémétrie)
  • Un buzzer
  • Un interrupteur de sécurité
  • Des pads en mousse absorbants
  • 1 câble servo
  • 2 câbles 6 pins pour connecter la télémétrie où le module d’alimentation
  • 1 câble 4 pins pour le module d’extension i2c
  • Des autocollants pour indiquer plus clairement les ports en fonction du type de machine que l’on utilise (Avion, rover ou multicoptère)

Le package est donc très complet et bien présenté. Ce contrôleur est assez cher (200$) mais vu le contenu du pack, on à tout de même le sentiment d’en avoir pour son argent.

C’est tout pour le moment, un test de ce nouveau contrôleur suivra très prochainement.

2 COMMENTS

  1. Oui le pixhawk est un très bon contrôleur, hardware performant et énormément de fonctionnalités.

    Outre les différents modes du vol tu peux programmer des missions complexes (suivre un plan de vol), le module radio permet de récupérer toutes les infos du drone en temps réel sur une tablette Android, un spartphone ou un ordinateur (Position GPS, Altitude, niveau de batterie, …).
    Tu peux aussi modifier le plan de vol en temps réel, tourner autour d’un objet en pointant la caméra dessus, …

    C’est un bon investissement si tu veux construire un drone très perfectionné plutôt dédié à la prise de vue.

    Le IRIS + de 3DRobotics est équipé du Pixhawk ça te donnera une idée des possibilitées :

LEAVE A REPLY